X

Faire juste ce qui est juste

FAQ

La Franchise est un domaine complexe et les sources d’information nombreuses. Nous vous présentons ci-dessous un premier aperçu succinct.


La réitération d’un modèle d’affaires démontré – « un succès en vaut cent »

La Franchise est considérée comme une des formes de coopération les plus prometteuses en termes de réussite. Selon une définition formulée par la revue « The Franchise Magazine » (janvier/février 1998), la Franchise peut être décrite comme suit :
 
La Franchise est un « mariage commercial » entre une entreprise existante (franchiseur) et le propriétaire d’une nouvelle entreprise (franchisé). Un concept complet est mis à la disposition de ce dernier par le franchiseur en échange d’une contribution financière (droit d’entrée et redevances courantes, souvent aussi redevance de communication). Les investissements de départ sont supportés par le franchisé. Des produits ou des prestations spécifiques, un concept marketing éprouvé, des signes de ralliement et un savoir-faire distinct, ainsi qu’une formation et un développement continus du concept par le franchiseur sont autant d’éléments qui constituent le fondement d’une Franchise. L’uniformité du réseau vis-à-vis des tiers est une des caractéristiques de la Franchise.

Les avantages en un coup d’œil
 

Pour le franchiseur, les aspects stratégiques suivants seront déterminants pour sa réussite :

 

  • Un accès direct au marché par des canaux de distribution sécurisés
  • Une expansion rapide avec une couverture du marché systématique
  • Une position concurrentielle forte grâce à une image uniforme du réseau des franchisés
  • Notoriété de la marque par une présence sur le marché renforcée
  • Investissement financier relativement faible, dès lors que les points de vente sont financés par les franchisés
  • Focus de l’entrepreneur sur les aspects centraux de vente et de clientèle 
     

D’une manière générale, la Franchise procure les avantages opérationnels suivants :

 

  • Achats centralisés et donc prix préférentiels
  • Publicité supra-régionale et RP
  • Management professionnel
  • Stratégie commerciale à long terme
  • Formation centralisée et uniforme
  • Forte motivation des partenaires et du personnel
  • Pas de « pertes de frottement » par des rivalités au niveau hiérarchique
  • Adaptation rapide aux changements du marché
  • Sensibilité accrue des franchisés sur les coûts et charges
  • Auto-contrôle d’image et de qualité au point de vente par intérêt personnel
     

La Franchise s’avère au final être une alternative stratégique intéressante aux réseaux de commerce organisé traditionnels. Il apparaît aussi souvent que des réseaux organisés en filiales pourraient optimiser leur potentiel en optant pour la Franchise.
 

 

Mon concept se prête-t-il à la Franchise ?
 

La définition est simple et les avantages évidents. Mais la première question à se poser est de savoir si le concept de l’enseigne est adapté à la Franchise. Ceci implique que différents critères soient réunis. Les prestations du futur franchiseur doivent constituer un ensemble homogène, et qui soit suffisamment simple pour pouvoir être réitéré. Elles doivent se concentrer sur le maintien et le développement des avantages compétitifs des produits et services proposés. Des concepts dont l’originalité fait défaut n’auront guère de chances de succès en Franchise.
 
Le concept mis en Franchise (produits et services) doit être protégé dans la mesure du possible par des droits de propriété intellectuelle tels qu’une marque, un brevet, des dessins industriels etc.
 
Seul un concept qui s’adresse à un marché donné pourra être mis en réseau. Ceci est valable non seulement pour la clientèle, où un potentiel suffisant doit exister pour « absorber » un nombre relativement important de points de vente, mais aussi pour le réseau de partenaires, que l’on doit pouvoir recruter en nombre suffisant pour créer un réseau adapté.
 

En résumé, voici les principales conditions pour franchiser son concept :
 

  • Homogénéité des prestations du futur franchiseur
  • « Simplicité » du concept
  • Protection des produits et services par des droits de propriété immatérielle (si possible)
  • Capacité d’absorption des clients et partenaires
     

 

La Suisse – le marché test idéal pour franchiseurs
 

La Suisse est un marché hautement développé et exigeant, mais aussi très libéral, situé au cœur de l’Europe. Son contexte multiculturel et polyglotte, ainsi que ses structures décentralisées en font un marché test idéal. La réussite et l’expérience acquise dans ce pays tourné vers l’international sont un atout pour une expansion vers d’autres régions d’Europe. La stabilité combinée à la puissance financière et aux liens économiques très diversifiés de la Suisse en font un endroit privilégié pour un premier pilote ou pour un quartier général avant de se lancer dans une expansion sur le continent européen.
 

 

Opportunité d’accéder à l’indépendance
 

La Franchise est un exemple de « solution clé en mains » qui permet dès le départ au franchisé de se concentrer sur ses tâches principales : conseil à la clientèle, gestion des ressources humaines et de la vente.
 

 

La prochaine étape ? La Fédération suisse de la Franchise peut vous conseiller.

 

Précision importante
Tout projet de mise en réseau tel que décrit plus haut doit impérativement être évalué et adapté en fonction de chaque cas particulier. Les informations fournies ne prétendent pas à l’exhaustivité et ne remplacent pas un conseil personnalisé.